Imprès des de Indymedia Barcelona : http://barcelona.indymedia.org/
Independent Media Center
Calendari
«Novembre»
Dll Dm Dc Dj Dv Ds Dg
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Accions per a Avui
Tot el dia
11:00

afegeix una acció


Media Centers
This site
made manifest by
dadaIMC software

Veure comentaris | Envia per correu-e aquest* %sArticle
Notícies :: @rtivisme : criminalització i repressió : xarxa i llibertat
La policia francesa cierra la web AERO.FR
28 gen 2004
ceetgraff_galieni_01Ceet, France.jpg
La policia francesa cierra la web AERO.FR

Aunque parezca increíble, la policía francesa ha obligado el cierre de una de las webs mas importantes de Francia y también del mundo, AERO.FR.
Aero contaba con bases de datos de usuarios y gran cantidad de material fotográfico, además de foros, chat, etc... era el equivalente francés de Positivos.com.
Los mismos creadores de la web se han visto obligados a cerrarla tras amenazas de denuncia y despues de ver que la policía imponía multas de hasta 150.000 euros a magazines como GRAFF IT!, GRAFFBOMBZ, MIXGRILL y POLYMEX INTERNATIONAL, acusándoles de Criminales.
Así es como la policía y el gobierno francés hacen honor a la democracia y la libertad de expresión.
Desde positivos mandamos nuestro mas sincero apoyo a Aero y a los demas magazines.
Mira també:
http://www.aero.fr/
http://www.positivos.com/graffiti/

Comentaris

Re: La policia francesa cierra la web AERO.FR
28 gen 2004
Acabo de visitar-la i m'ha semblat que funciona perfectament, i no diu res que confirmi aquesta notícia. Podries explicar-te?
Re: La policia francesa cierra la web AERO.FR
28 gen 2004
jo entre i surt açó:


Lettre d'information aux membres et visiteurs du site AERO.FR

Comme vous aurez pu le constater, la repression à l'encontre du mouvement graffiti en France a franchi un pas décisif avec la décision que prend aujourd'hui la SNCF de demander aux magazines GRAFF IT!, GRAFFBOMBZ et MIXGRILL ainsi qu'au magasin POLYMEX INTERNATIONAL la somme de 150000 € de dédommagement punitif (...)

Ces derniers temps ont été durs, et les jours à venir le seront encore plus... Perquisitions, gardes à vue, intimidations de toutes sortes laissent à penser que les graffeurs sont désormais classés dans la catégorie des "criminels".

Nous prenons aujourd'hui la lourde décision de fermer le site DEFINITIVEMENT afin de ne pas être pris dans cet engrenage répressif.

Notre association subit elle aussi des pressions et n'a pas les épaules pour faire face à de tels dédomagements. Nous prenons donc cette décision à titre préventif.

Les membres de l'association ayant payé leur cotisation par chèque peuvent rester adhérents ou faire une demande de remboursement par courrier à l'adresse suivante:

Association AERO
Maison des associations
1018 Quartier Grand Parc
14200 Hérouville St Clair

Le site de l'association reste cependant ouvert. De nombreux projets sont en cours, auxquelles, nous vous le rapellons, vous pouvez participer, en temps que membre adhérent, par le biais du forum de travail

Les membres dont nous avons les adresses postales recevront une convocation pour la prochaine Assemblée Générale du Conseil d'Administration (La date reste à définir et le lieu sera celui mentionné ci dessus) .

Les sujets qui y seront abordés seront les suivants:

- La fin d'AERO.fr

- La mise en place du Write 4 Gold pour la France en Juillet 2004

Les membres ne pouvant faire le déplacement recevront un compte rendu des décisions prises lors de cette A.G, et les demandes de participation au festival seront faites via le site de l'association. ( Plus d'infos en ligne prochainement)

Merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à cette grande aventure qu'a été AERO.FR, virtuelle pour certains, moins pour d'autres...

Notre plus grande force reste la positivité et l'envie d'aller de l'avant! La fin d'un site internet ne remet rien en question...
Desde Barcelona se ve
28 gen 2004
¿alguien sabe?

Ja no es poden afegir comentaris en aquest article.
Ya no se pueden añadir comentarios a este artículo.
Comments can not be added to this article any more