Imprès des de Indymedia Barcelona : http://barcelona.indymedia.org/
Independent Media Center
Notícies :: globalització neoliberal
Paraphysique de la synarchie
09 feb 2014
A la globalité aliénée, tout y participe, tout y est complicité...
" Interdire un propos sous le prétexte qu'il peut-être nocif ou choquant, c'est mépriser ceux qui le reçoivent et les supposer inaptes à le recevoir comme aberrant ou ignoble. "

Raoul Vaneigem ( né en 1934 ) Auteur du " Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations " ( 1967 )

Feu ( 1507-1566 ) Guillaume Rondelet
Ce naturaliste médecin français
Qui en 1554 constata que la dauphine
Comme la plupart des mammifères
Elle aussi était placentaire
Rien n'est vraiment nouveau
Tout est en devenir et très ancien
Le constater n'est pas très malin
Et l'être humain, à son image, si beau
Fait aussi partie des euthériens
Bien qu'il soit le créateur des émoticônes
De l'émotion électronique, l'humanité déconne !
Ce qui n'empêche pas 7 personnes sur 10
De mourir à l'hôpital en France
Certes, c'est logique, même dans l'outrecuidance
Mais la mort est un sujer tabou
Il ne faut pas en parler du tout
Alors attention, c'est le loup
Pourtant, à l'échelle géologique
Tout est éphémère, tout est cyclique
Il y a 55 millions d'années
Et c'est un réchauffement climatique
Il y a 34 millions d'années
Et c'est le refroidissement climatique
Il faut donc naître
Il faut donc mourir
Et aucun problème cela ne poserait
Si vraiment tout le monde s'aimait
Si personne n'était plus dans l'idée
Car toute idée devient vite une autorité
Qui ne peut que séparer !
Et puis toutes les inutiles jalousies
Dans un monde où personne ne vit
Vivement que l'on en rit !
Et puis
Dans le monde, à chaque seconde
Deux personnes disparaissent
Quatre nouveaux-nés apparaissent
Il faut l'avortement et la contraception
Pour éviter l'horrible surpopulation
Qui est un frein à la communication
La surpopulation favorise les dictatures
Elle dilue tout dans une infecte friture
Tout est noyé dans la quantité
Et même la qualité devient de la médiocrité !
Comme sur Internet, c'est bien étudié
Où tout le monde peut s'exprimer
Mais à blanc, mais à vide
Chacun, chacune, son hurloir, le même bide
Personne n'y est vraiment lu
Personne n'y est vraiment cru
C'est simplement une bonne thérapeutique
Pour y vider ses tripes !
Donc, en France
7 personnes sur 10, meurent à l'hôpital
Les pauvres c'est fatal
Mais aussi les riches du capital
Il faudrait éduquer
Les éducateurs, les professeurs
Les enseignantes, les enseignants
A la biologie des comportements
Mais qui éduquera celui qui est chargé d'éduquer ?
Pour que ces gens qui se croient savants
Comprennent enfin ce qu'ils sont vraiment
Non ce qu'ils font, en se mentant
Mais pourquoi ils le font, tout simplement
Et toujours cette recherche de la dominance
Tant de fatigue pour cette répugnance !
Qui dort sur un lit, essayant des matelas
Mais est salarié pour cela
Est un travailleur, un bon citoyen
Mais qui travaille de sa tête, de ses bras
Mais qui n'est pas salarié pour cela
Est donc un paresseux, un mauvais citoyen
C'est quoi le travail ?
Si c'est le salariat
Alors le bénévolat
Ne vaut rien, qui n'est pas un travail
Il n'est pas rémunéré, voilà !
C'est la logique du capital
Et de tous les réactionnaires
Des gauches, des droites, souvent, des pères et mères
Hélas, c'est bien banal
A la vie épanouie
Le dinosaure est encore ici
C'est moi, c'est toi, c'est lui !
Et c'est en 1842 que feu ( 1804-1892 ) Richard Owen
Créa le mot de dinosaure, non sans peine
Même si c'est son ennemi, autre paléontologue
Feu ( 1790-1852 ) Gidéon Mantell
Qui avec sa femme Mary Mantell
Découvrit en 1822, le premier dinosaure
Des dents d'Iguanodon, ils firent fort
Bref, rien n'est jamais vraiment séparé
De près ou de loin, tout est lié ou relié
Encore une fois, je tente de le prouver !
Tout et rien
C'est la même chose
Ainsi rien n'est vain
Et tout est vain
Pour tout ce qui est
C'est une même dose, à vos souhaits
Pas besoin de la moindre équation
Il y suffit d'un peu d'attention
Celle qui permet toutes les abstractions !
Ainsi donc, trop de chlore
Dans les neurones, avant ou après la naissance
Et voilà l'autisme, qui fait débat, encore
L'ocytocine comme diurétique a aussi une incidence
Et même si cela est génétique, plus précisément chimique
Cela est quand même psychologique
Puisque l'environnement dans lequel nous vivons
Influence la biochimie de nos cellules, en interaction !
Encore une fois, rien n'est véritablement en séparation
Nous sommes des robinets à mots
Nous nous en vidons, c'est rigolo
Cela s'écoule comme de l'eau
Que cela soit laid ou beau
Cela fait tant de bien
Cela fait l'écrivain
De quelque part, cracher son venin
Nous passons nos temps
A nous vilipender
A nous calomnier
A nous critiquer
Et cependant
Chaque être humain
Est tous les autres êtres humains
Tout ce qu'ils ou elles sont, ont été, pourraient être
Tout ce que le possible humain peut permettre
Chaque être humain, l'est, l'a été, pourrait l'être
Sept milliards d'êtres humains dans un seul
Un seul dans sept milliards d'êtres humains
Toujours à se faire la guerre, si vilains
Prétentieux, mégalomanes, si malins
Qui croient tout savoir sur rien
Le début n'est pas toujours la fin
L'eau s'écoule des robinets
Comme les mots de nos pensées
Continu en est le jet
C'est un poison, il faut s'en débarrasser !
Ah ! vous écrivez aussi
Ah ! vous peignez aussi
Toute création est une pathologie
Qui n'a pas pu s'exprimer autrement
Tout ce que j'écris vous navre
Non, cela n'est pas un havre !
Sans pathologie, pas de création
Simplement la vie, en exultation
Ainsi, me lire une seule fois
Est comme lire toutes mes fois
Un seul de mes textes paraphysiques
Est comme une fractale, tous mes textes paraphysiques
Un seul est comme la totalité
La totalité est comme un seul
Tant pis si c'est mon linceul !
La synarchie, contraire de l'anarchie, règne dans notre société
Bureaucrates, technocrates, avocats d'affaires, savent tout régenter
Hommes, femmes, enfants, personne ne peut y échapper !
Dès que nous achetons
Dès que nous louons
Dès que nous travaillons
Dès que nous consommons
Dès que nous vendons
Dès que nous échangeons
Dès qu'à quelque chose, nous participons
De loin ou de près, nous sommes en complicité !


Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"

"No permitir Sobre el pretexto de que pueda ser perjudicial o censurable, es despreciar los que reciben y asumir aptos para recibirlo como aberrante o innoble".

Raoul Vaneigem (nacido en 1934) del "Tratado de la etiqueta para el uso de las nuevas generaciones" (1967) Autor

Fuego (1507-1566) William Rondelet
El médico naturalista francés
¿Quién en 1554 encontró que el corredor
Como la mayoría de los mamíferos
Ella era también la placenta
Nada es realmente nuevo
Todo está en evolución y edad
Ver no es muy inteligente
Y el ser humano a su imagen, tan bella
Es parte de la euterios
Aunque el creador de emoticonos
Electrónica emoción, es broma la humanidad!
Esto no impide que 7 de los 10
Murió en el hospital en Francia
Ciertamente, tiene sentido, incluso en la presunción
Pero la muerte es un tabú sujer
No hable en absoluto
Así que ten cuidado, el lobo
Sin embargo, a escala geológica
Todo es efímero, todo es cíclico
Hay 55 millones años
Y es un calentamiento global
Hay 34 millones años
Y es el enfriamiento climático
Por tanto, debemos surgir
Por tanto, debemos morir
Y esto no plantearía problema alguno
Si todo el mundo le encantó
Si no había nadie más en la idea
Por cada idea rápidamente se convirtió en una autoridad
Lo cual sólo se puede separar!
Y todos los celos innecesarios
En un mundo donde no vive nadie
Totalmente de que nos reímos!
Y luego
En el mundo, cada segundo
Dos personas desaparecen
Aparecen cuatro recién nacidos
¿Debe el aborto y la anticoncepción
Para evitar la horrible hacinamiento
Lo cual es una barrera para la comunicación
El hacinamiento favorece dictaduras
Se diluye todo en una infecta fritura
Todo está incrustado en la cantidad
Y aunque la calidad es mala!
A medida que Internet se ha estudiado bien
Donde todo el mundo puede expresarse
Pero blanco, pero vacío
Cada uno a su hurloir el mismo fracaso
En realidad, nadie lee
En realidad, nadie cree
Es sólo una buena terapéutica
Para vaciar las tripas!
Así en Francia
7 de cada 10 personas mueren en el hospital
Pobre es fatal
Pero también la capital rica
Debe educar
Los educadores, los profesores
Los maestros, los profesores
Un biología de comportamiento
Pero educar a todo el que tiene la responsabilidad de educar?
Para aquellas personas que creen que los científicos
Finalmente entienden lo que realmente son
No es lo que hacen, por mentir
Pero ¿por qué lo hacen, simplemente
Y siempre esta búsqueda de la dominación
Como la fatiga de esta cautela!
Dormir en una cama, tratando de colchones
Pero para ese empleado
Es un trabajador, un buen ciudadano
Pero funciona la cabeza, los brazos
Pero que no se emplea para este
Así que es un mal ciudadano perezoso
¿Qué es el trabajo?
Si este es el salario
Mientras que el voluntariado
Nada vale la pena, que no es una obra
No se paga, ¡voilá!
Esta es la lógica del capital
Y todos los reaccionarios
La izquierda, recta, a menudo los padres y madres
Por desgracia, es un lugar común
Una vida plena
El dinosaurio todavía está aquí
Soy yo, eres tú, es él!
Y es en 1842 que el difunto (1804-1892) Richard Owen
Acuñó la palabra dinosaurio, no sin dificultad
Aunque este es su enemigo, otro paleontólogo
Fuego (1790-1852) Gideon Mantell
Quien con su esposa Mary Mantell
Descubierto en 1822, el primer dinosaurio
Dientes de Iguanodon, hicieron fuertes
En resumen, nada es realmente independiente
Cerca o lejos, todo está vinculado o relacionado
Una vez más, trato de demostrarlo!
Todo y nada
Este es el mismo
Así que nada es en vano
Y todo es en vano
Para todo lo
Esta es la misma dosis, sus deseos
No hay necesidad de cualquier ecuación
Hay sólo un poco de atención
Uno que permite a todas las abstracciones!
Por lo tanto, el exceso de cloro
En las neuronas, antes o después del nacimiento
Y que el autismo, que se está debatiendo de nuevo
La oxitocina también tiene un efecto diurético
E incluso si es genético, específicamente química
Esto sigue siendo psicológica
Dado que el entorno en el que vivimos
Influye en la bioquímica de nuestras células, la interacción!
De nuevo, nada es verdaderamente independiente
Nos grifos palabras
Nos vaciamos en, es divertido
Fluye como el agua
Ya sea bello o feo
Lo hace tanto bien
Este es el escritor
En algún lugar, escupiendo veneno
Pasamos nuestro tiempo
A nosotros vilipendiar
Una calumnia nosotros
Para criticarnos
Y sin embargo,
Todo ser humano
Es todos los demás seres humanos
O lo que sea que son, han sido, podría ser
Todo lo posible humano puede permitir
Cada ser humano es, ha sido, podría ser
Siete mil millones de seres humanos en un
Uno de cada siete mil millones de personas
Siempre habrá guerra, si los villanos
Megalómano pretencioso, tan inteligente
¿Quién creen que lo saben todo sobre nada
El comienzo no siempre es el final
El agua fluye de los grifos
Como las palabras de nuestros pensamientos
DC es el chorro
Es un veneno, debe deshacerse de!
¡Ah! usted también escribe
¡Ah! mientras pinta
Toda la creación es una patología
¿Qué no podría expresarse de otra manera
Todo lo que escribo trastornos
No, esto no es un paraíso!
Sin patología, hay creación
Simplemente la vida en la exultación
Así que me lea una vez
Es como leer mi todos los tiempos
Uno de mis textos parafísica
Es como un fractal, todos mis textos parafísica
Uno de ellos es como todos
Todo es como una
Demasiado malo si mi mortaja!
Sinarquismo, de lo contrario la anarquía reina en nuestra sociedad
Los burócratas, tecnócratas, abogados de negocios, saben controlar todo
Hombres, mujeres, niños, nadie puede escapar!
Cuando compramos
Cuando alabamos
Cuando trabajamos
Cuando comemos
Una vez que vendemos
Una vez que el intercambio de
Tan pronto como algo que participamos
De cerca o de lejos, estamos en connivencia!


Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat dijo que el invitado en "hiway.fr"

This work is in the public domain
Sindicat Terrassa