Imprès des de Indymedia Barcelona : http://barcelona.indymedia.org/
Independent Media Center
Notícies :: globalització neoliberal
Le golem ou du sable et du vent
24 mai 2013
Depuis plusieurs milliers d'années, psychologiquement, l'homme n'a pas changé...

Ainsi donc
Le système nerveux entérique
N'est en rien quelconque
Ce deuxième cerveau, qui fait ses coliques
Et son microbiote intestinal
En connexion avec le système nerveux central
100.000milliards de bactéries
500 espèces qui font de la chimie
100 millions de neurones
300 millions de neurones, le cerveau du chat qui ronronne
Six à huit mètres, le tube digestif tonne !
Le système nerveux central
Est au système nerveux entérique, son téléphone
Nous en ressentons, tant le bien que le mal
Le tube digestif
Le tube encéphalique
Des tubes qui se ressemblent
Des tubes qui travaillent ensemble
La société du fascisme libéral
Rend tous nos organes malades
En toutes choses, pour toutes choses, l'engueulade
Tout le monde veut dominer
Tout le monde veut être admiré
Tout le monde veut s'imposer
Surtout ceux et celles
Qui prétendent le contraire
Et prennent l'huile de ricin pour du miel !
Le déficit informationnel est sévère
Comme le fait d'ignorer
Que la célébrité est une particule aristocratique
Qui met à l'abri de toute vraie critique
Chaque particule ayant ses fanatiques
Plus d'amitié, plus d'amour, plus de nature
Tout est étroitement connecté
Dans l'isolement, aucune sécurité
Et des uns et des autres, nous sommes totalement isolés !
Pourtant quand vous souffrez
Ce qui souffre, c'est toute l'humanité
Nous pouvons l'ignorer
Nous ne pouvons pas nous en protéger
La vérité de la tranquillité
Est la tranquillité de la vérité
Nulle violence pour s'imposer
Elle se contente d'être, même si elle est jetée !
En dehors d'elle, tout est séduction
En dehors d'elle, tout est tradition
La tradition du fasciste
La tradition du gauchiste
La tradition du droitiste
La tradition du capitaliste
La tradition de l'anarchiste
La tradition du communiste
Tout fanatisme est une tradition
Il en est la condition
Mais tout individu est solitaire
Tout individu est du soleil transformé, est solaire
Relié aux autres, dans la solitude
Séparé des autres, dans la multitude
L'individu est tout ce qui a été
L'individu est tout ce qui est
L'individu est tout ce qui sera
L'individu est tous les autres individus
Parfois il sait
Parfois il ne sait pas
Mais dans le doute, rarement se tait !
Tel que le monde présent fonctionne
Sans la police et la gendarmerie
C'est triste, mais alors sur tout, cela cogne !
Car plus aucun délit
Et plus de gendarmerie
Car enfin l'imagination et la malice
Et plus aucune police
Et finie la guerre, plus aucune armée
Plus aucun sot métier
Qui le sont tous, dans notre société
Tous les mots aussi y participent
Mots de la domination, quel flip !
Notre cerveau triunique
Est structuré par la domination
Comme le cerveau entérique
A la vie, une véritable damnation !
Nous parlons son langage
Nous tournons de ses livres, les pages
Nous en sommes les tueuses et tueurs à gages
Seules les circonstances sont différente
La plupart de nos actions sont démentes
Pourtant nous sommes semblables
L'autre ne pense pas comme nous
Il faut le tuer
L'autre ne pense pas comme nous
Il faut l'humilier
Dans une même famille
Entre copains, entre voisins
C'est un jeu de quilles !
Ce que vous faîtes
C'est moi qui le fait
Ce que je fais
C'est vous qui le faîtes
Chaque être humain est l'humanité
Dans sa solitude, dans sa multitude
Il faut se méfier
Des gens que l'on fait parler
Il faut se méfier
De toutes les autorités
Elles passent souvent à la télévision
Elles passent souvent à la radio
Et pour leurs livres, beaucoup de publicité !
Ce sont les agents secrets de la domination
A part de rares exceptions
Des stratèges pour que dure la soumission
Il faut aller chercher la raison ailleurs
C'est la seule recette du bonheur
Rester pauvre et toujours inconnu
En toute invisibilité, loin des faux culs !
Ce que nous ne sommes pas devenus
Ce que nous ne voulons pas devenir
Nous vivons dans un monde parallèle
Sans votre bêtise et ses séquelles
Nous vous ignorons
Bien plus que vous nous ignorez
Nous vivons en vous
Vous vivez en nous
Même si vos aberrations
Même si vos prétentions
S'inscrivent absolument partout
Et qui n'est pas ce vous ?
Et qui n'est pas ce nous ?
Et nous y sommes si habitués
Que nous ne pouvons plus nous en passer !
C'est le sauve-qui-peut
Tant pis ou tant mieux
Il faut sauver sa peau
Mais nous oublions que nous sommes sur le même bateau !
Nos yeux sont des pistolets
Nos mains sont des piolets
C'est le monde des animaux humains
Comme un film qui aurait pu être bien
Toutes les constructions ne sont que du sable
Toutes les idées humaines sont des images, du vent
En 2050, plus aucun poisson
En 2100, plus aucune plage
Tout ce que nous utilisons
C'est du sable
Tout ce que nous construisons
C'est encore du sable
Comme dans le film
" La beauté du diable " ( 1950 ) de feu ( 1898 - 1981 ) René Clair
Avec feu ( 1922 - 1959 ) Gérard Philipe
Et feu ( 1895 - 1975 ) Michel Simon
Ou l'or se transforme en sable
Ou le sable se transmute en or
0,065 à 2 mm de diamètre
12 millions de tonnes
Pour une centrale nucléaire
30.000 tonnes
Pour une autoroute pas belle
200 tonnes
Pour une maison individuelle
Pour la mer, c'est une déroute
Plus de sable, elle ne casse plus la croûte
Et avec l'érosion c'est l'inondation
En Inde en 2012, 32 millions
De personnes ont fui les eaux
Des déplacés climatiques, c'est pas rigolo
Car qui devient député a volé des millions
Comme le truand Tapie, avec 403 millions
Mais qui vole à Auchan, peut aller en prison
Qui n'a pas Lagarde comme champion
Toutes les biographies
Sont des impostures
Toutes les autobiographies
Sont aussi des menteries
En bien, en mal, c'est une plaisanterie !
En plusieurs milliers d'années
Psychologiquement, le monde n'a pas changé
Certes, les techniques se sont affinées
Mais l'homme est toujours aussi ignorant
De ce qui est dans son inconscient
Tous les rapports humains
Sont des rapports de domination
Par le sport, par la culture, par la science, par la politique
Par la profession, par la célébrité, par l'art, par la critique
Je sais ce que vous ne savez pas
Vous savez ce que je ne sais pas
Ce qui devient une domination
Au lieu d'être une compréhension
La domination n'invente que la domination
Jamais en elle, la moindre innovation !
Elle est riche par sa technologie
Elle est pauvre par sa psychologie
Du pain et des jeux télévisés, pour l'exploitation supportée
La même antienne pour un abrutissement généralisé
Et c'est forcément
Entre chaque être humain
Un bras de fer quotidien
De l'idéologie, de la religion, de la tradition
Des conformismes toujours réactionnaires
De l'extrême gauche du capital
A l'extrême droite du capital
Ce sont les forces de la tradition
Qui nous meuvent et nous soumettent, notre boson
Nous sommes le golem
De sable et de vent
J'ose aborder ce thème
Mais personne ne l'aime !
Cependant, tout pourrait être différent
De nouvelles personnes, une nouvelle humanité
Simplement, il faut apprendre autrement
C'est maintenant qu'il faut commencer
De l'individu à la collectivité



Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"



Así
El sistema nervioso entérico
No es nada, en cualquier
Este segundo cerebro, lo que le hizo el cólico
Y microbiota intestinal
En relación con el sistema nervioso central
Bacterias 100.000milliards
500 especies que hacen que la química
100 millones de neuronas
300 millones de neuronas, el cerebro de un gato ronroneando
De seis a ocho metros, la tonelada tracto digestivo!
El sistema nervioso central
Es el sistema nervioso entérico, el teléfono
Creemos, al igual que el mal
El tracto digestivo
Tubo encefálica
Los tubos que se asemejan
Tubos de trabajo conjunto
La sociedad del fascismo liberal
Hace que todos nuestros órganos enfermos
En todas las cosas, en todas las cosas, el que grita
Todo el mundo quiere dominar
Todo el mundo quiere ser admirado
Todo el mundo quiere ganar
Especialmente aquellos
Por el contrario
Y tomar aceite de ricino a la miel!
El déficit de información es grave
Como ignorar
¿Qué celebridad es una partícula aristocrática
Poner la basura cualquier crítica real
Cada partícula tiene sus fanáticos
Más amistad, más amor, más vida
Todo está estrechamente relacionada
De forma aislada, sin seguridad
Y sí, estamos totalmente aislados!
Pero cuando se tiene
Este sufrimiento es toda la humanidad
Podemos ignorar
Nosotros no nos podemos proteger
La verdad de la paz
La paz es la verdad
No violencia para imponer
Ella es contenido a ser, incluso si se tira!
Aparte de ello, es la seducción
Aparte de ello, es la tradición
La tradición de los fascistas
La tradición de la izquierda
La tradición de la derecha
La tradición de capitalismo
La tradición del anarquista
La tradición de los comunistas
El fanatismo es una tradición
Esta es la condición
Pero todo el mundo se siente solo
Todo el mundo se transforma sol solar
Conectado a los demás en la soledad
Separado de otros en la multitud
El individuo es todo lo que era
El individuo es todo lo que es
El individuo es todo lo que es
El individuo es el resto de las personas
A veces se conoce
A veces no sabe
Sin embargo, en caso de duda, raramente silencioso!
En este mundo funciona
Sin la policía y la gendarmería
Es triste, pero después de todo lo que golpea!
Para más sin ofender
Y gendarmería
Porque después de la imaginación y la malicia
Y no existe una política
Y terminada la guerra, no más ejército
No hay trabajo más estúpido
Que están todos en nuestra sociedad
Todas las palabras también participan
Palabras de dominación, que voltean!
Nuestro cerebro triuno
Está estructurada por el dominio
Como cerebro entérico
Una vida, una verdadera maldición!
Hablamos el idioma
Nos dirigimos a sus libros, páginas
Somos los asesinos y sicarios
Sólo las circunstancias son diferentes
La mayoría de nuestras acciones están locos
Sin embargo, somos similares
El otro no piensa como nosotros
Hay que matarlo
El otro no piensa como nosotros
Debemos humillar
En la misma familia
Con amigos, vecinos
Se trata de un juego de bolos!
Lo que se hace
Es lo que hizo el
Lo que hago
Son ustedes los que están haciendo es
Cada ser humano es la humanidad
En su soledad, su multitud
Tener cuidado
La gente que realmente hablamos
Tener cuidado
Todas las autoridades
A menudo aparecen en la televisión
Ellos juegan a menudo en la radio
Y sus libros, un montón de publicidad!
Estos son los agentes secretos de dominación
Algunas excepciones
Los estrategas de la duración de la presentación
Tenemos que buscar la razón en otra parte
Esta es la única receta para la felicidad
Siguen siendo pobres y aún se desconoce
En cualquier invisibilidad, lejos del culo falso!
Lo que no hemos vuelto
Lo que no queremos llegar a ser
Vivimos en un mundo paralelo
Sin su estupidez y sus secuelas
No sabemos que
Más de lo que nos
Vivimos en ti
Usted vive en nosotros
Incluso si sus aberraciones
Incluso si su reclamo
Registrarse absolutamente por todas partes
Y eso no es lo que?
Y eso no es lo que?
Y estamos tan acostumbrados
Lo que no podemos estar sin él!
Esta es la estampida puede
Demasiado malo o bueno
Hay que salvar el pellejo
Pero nos olvidamos de que estamos en el mismo barco!
Nuestros ojos son armas
Nuestras manos son piolets
Este es el mundo de los animales humanos
Como una película que podría haber sido mucho
Todos los edificios son sólo arena
Todas las imágenes humano ideas, viento
En 2050, hay más peces
En 2100, no más playa
Todo lo que utilizamos
Esta es arena
Todo lo que construimos
Es más arena
Al igual que en la película
Fuego "La belleza del diablo" (1950) (1898 - 1981) René Clair
Con el fuego (1922 - 1959) Gérard Philipe
Y el fuego (1895 - 1975) Michel Simon
O el oro se convierte en arena
O la arena se transmuta en oro
De 0,065 a 2 mm de diámetro
12 millones de toneladas
Para una planta de energía nuclear
30.000 toneladas
No es bueno para la carretera
200 toneladas
Para una casa
Porque el mar es una derrota
Más arena, ya no rompe la corteza
La erosión y la inundación es
En la India, en 2012, 32 millones de
La gente ha huido de las aguas
El clima se movió, no es gracioso
Porque, ¿quién se convierte en un miembro robó millones
Como Ugly Tapie, con 403 millones
Pero volar a Auchan, puede ir a la cárcel
Que no le gusta Lagarde campeón
Todas las biografías
Son imposturas
Todas las autobiografías
También son falsedades
En buena, mala, es una broma!
En miles de años
Psicológicamente, el mundo no ha cambiado
Mientras que las técnicas son refinados
Pero el hombre sigue siendo ignorante
¿Qué hay en su inconsciente
Todas las relaciones humanas
¿Son las relaciones de dominación
A través del deporte, la cultura, la ciencia, la política
Por profesión, la fama, el arte, los críticos
Yo sé lo que usted no sabe
¿Sabes lo que no sé
Lo que convierte la dominación
En lugar de comprensión
La dominación inventa la dominación
Nunca en ello, menos innovación!
Es rico con su tecnología
Ella es pobre por su psicología
Pan y juego de espectáculos para la operación de apoyo
La misma cantinela de embrutecimiento general,
Y es necesariamente
Entre todos los seres humanos
Un brazo de hierro al día
De la ideología, la religión, la tradición
Conformismo siempre reaccionaria
La extrema izquierda del capital
En el extremo derecho de la capital
Estas son las fuerzas de la tradición
Nos movemos y nos sometemos nuestra Higgs
Somos el golem
La arena y el viento
Saludo a este tema
Pero nadie le gusta!
Sin embargo, todo podría ser diferente
Gente nueva, una nueva humanidad
Simplemente, tienes que aprender de otro modo
Ahora es el momento para empezar a
Del individuo a la comunidad




Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat dijo el invitado en "hiway.fr"

This work is in the public domain
Sindicat