Imprès des de Indymedia Barcelona : http://barcelona.indymedia.org/
Independent Media Center
Calendari
«Agost»
Dll Dm Dc Dj Dv Ds Dg
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

No hi ha accions per a avui

afegeix una acció


Media Centers
This site
made manifest by
dadaIMC software

Veure comentaris | Envia per correu-e aquest* Article
Notícies :: globalització neoliberal : laboral
Violencia policial a l´Estat frances: Cyril Ferez hospitalitzat en coma
22 mar 2006
Testimonis i fotos demostren que va haver una "violenta agressió policial" contra un manifestant en coma

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=24594
Cyril Ferez està hospitalitzat en coma, amb pronòstic "molt greu"


Cyril Ferez, afiliat del sindicat SUD, de 39 anys, està hospitalitzat en coma per les ferides sofertes en els enfrontaments amb la Policia després de la manifestació de dissabte passat. En un primer moment, la Policia va parlar d'un manifestant "borratxo" que ja estava ferit quan van arribar les forces de l'ordre i que "es va donar un cop sol o va rebre un cop de puny en els disturbis". Les fotos publicades avui dimecres al diari 'Libération' mostren, tot i això, com un grup d'antiavalots "trepitja i pega violentament" el sindicalista.

El sindicat SUD va acusar ahir les "forces de l'ordre" d'una violenta càrrega que hauria estat la causa de les ferides d'aquesta persona. Es tracta d'una "actitud escandalosa", segons SUD, que acusa també les Companyies Republicanes de Seguretat (CRS, forces antiavalots) de "no haver trucat als serveis de socors".

Un fotògraf, Bruno Stevens, entrevistat per 'Libération', afirma que "ell era més lent i es va quedar davant dels antiavalots. Va rebre un cop directe al cap. Va caure com un sac. Després van seguir donant-li cops a terra. Però molt fort!". "Vaig tenir la impressió que l'estaven trepitjant", afegeix Stevens.


http://www.sudptt.fr/article.php3?id_article=96614


Une nouvelle fois l’IGS et le gouvernement tentent de couvrir une bavure policière. Alors que Cyril, militant Sud-PTT, toujours dans le coma après son piétinement par les forces de l’ordre à l’issue de la manifestation du 18 mars contre le CPE, ils cherchent à le salir par tous les moyens. Pour eux, il serait responsable de ce qui lui est arrivé, au vu de son état d’ébriété. Selon des sources gouvernementales, « il s’agit d’un mec bourré avec deux grammes d’alcool dans le sang qui soit, s’est frappé, soit s’est pris un coup dans les échauffourées ».

Cette déclaration pue la haine et la désinformation. Cela est indigne d’un gouvernement d’un pays démocratique.

Par ailleurs, est-il normal que l’IGS communique des éléments d’une enquête en cours alors qu’aucun des témoins présents Place de la Nation n’a été entendus. Cela est d’autant plus regrettable que ces témoignages font état de la violence de la charge policière et du fait, qu’alors Cyril était allongé dans un état grave, ce sont ces mêmes témoins qui ont dû aller chercher les secours.

Même si notre militant n’était pas à jeun, cela donnait-il un droit de tuer à la police ?

La fédération Sud-PTT interpelle le Ministre de l’Intérieur sur 3 points essentiels :
En quoi l’état supposé de Cyril justifierait-il son piétinement ?
Pourquoi les forces de l’ordre n’ont-ils pas alerté les secours ?
Pourquoi la Préfecture a -t-elle annoncé, samedi soir, qu’aucun blessé grave n’était à relever ?

La fédération SUD-PTT a été reçue cet après-midi par le ministre de l’intérieur avec des représentants de la LDH, de Solidaires et de la CGT-PTT (voir ci-contre, notre communiqué)

Nous tenons à remercier les centaines de messages de sympathie provenant de citoyen-nes, d’organisations syndicales, associatives et politiques.

Premier communiqué de la fédération SUD-PTTLors de la manifestation du 18 mars pour le retrait du CPE, à Paris, un adhérent de SUD PTT, Cyril, a été violemment piétiné par une charge des forces de l’ordre, place de la Nation. Hospitalisé samedi soir, nous venons d’apprendre qu’il est dans le coma. Son état est jugé très grave et nécessite des soins intensifs (intubation et ventilation).

Dans cette affaire, l’attitude des forces de l’ordre est particulièrement scandaleuse. Après avoir fait preuve de violences importantes lors de la manifestation, les forces de l’ordre ont en effet refusé d’appeler les premiers secours alors que Cyril gisait au sol dans un état manifestement grave. Ce sont des manifestants qui ont dû eux-mêmes chercher les secours.

Pour SUD PTT, toute la lumière doit être faite sur l’attitude des forces de l’ordre et de leur commanditaire, le gouvernement. SUD PTT dénonce avec force les violences policières qui se sont déroulées une nouvelle fois lors de l’immense manifestation contre le CPE. Plus que jamais le CPE doit être retiré, le gouvernement doit céder !

L’ensemble de la fédération SUD PTT est profondément choquée et tient à apporter tout son soutien à Cyril ainsi qu’à sa famille et à ses proches.
Mira també:
http://paris.indymedia.org/

This work is in the public domain

Comentaris

Re: Violencia policial a l´Estat frances: Cyril Ferez hospitalitzat en coma
22 mar 2006
Un antiavalot que doni cops directes al cap hauria de ser expulsat del cos; és violència gratuïta. No els ensenyen quina mena de cops poden ser mortals?
La policia es una arma carregada de violencia i corrupcio
22 mar 2006
Un "anti"avalot que dóna cops directes al cap és expressament reclutat en un cos de repressió; és violència a sou.

No has après per a què està la policia?

Ja no es poden afegir comentaris en aquest article.
Ya no se pueden añadir comentarios a este artículo.
Comments can not be added to this article any more

Sindicat