Imprès des de Indymedia Barcelona : http://barcelona.indymedia.org/
Independent Media Center
Notícies :: globalització neoliberal
Manifestació als Camps Elisis dels banlieus de tot Fran
09 nov 2005
Algú pot traduir aquest comunicat tret d'indymedia paris?
Aquest sí que visiblement sembla venir d'una coordinació de col·lectius dels banlieus de frança!!!
DEFILE 11 NOV 15h - BANLIEUES SUR LES CHAMPS

LES BANLIEUES DEFILENT

SUR LES CHAMPS-ELYSEES

CE VENDREDI 11 NOVEMBRE A 15H

POUR LA PAIX ET VERS LE CHANGEMENT

DE LA PLACE DE LA CONCORDE A L'ETOILE

QUE LA BANLIEUE S'EXPRIME ET DEVIENNE VISIBLE

BANLIEUE DIGNE, BANLIEUE VISIBLE, STOP THE GHETTO !

voir le communiqué ci-dessous

LE COLLECTIF BANLIEUES RESPECTS

contact ARROBA banlieues-respects.org

LANCE UN APPEL

POUR UNE MARCHE POUR LA PAIX (UN MOUCHOIR BLANC A LA MAIN)

SUR LES CHAMPS-ELYSEES

DE LA PLACE DE LA CONCORDE A L'ETOILE

CE VENDREDI 11 NOVEMBRE A 15H

Nous, Collectif Banlieues Respects regroupant un ensemble d'associations des quartiers populaires de toute la France, et l'ensemble de la population française, voulons que l'arrêt de la violence soit immédiat et que la paix revienne dans nos quartiers populaires où nos parents, nos frères et sœurs vivent chaque jour depuis 2 semaines, dans un climat d'incertitude et de non respect de l'ordre et de la loi.

Tout a commencé par la mort tragique, à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, de deux jeunes, Banou, 15 ans et Ziad, 17 ans. Paix soit sur leurs âmes. Les conditions non encore éclaircies de cet événement tragique a engendré depuis, un climat de violence dans notre pays, jamais égalé dans l'histoire de France depuis les événements de mai 1968. Nous demandons à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que justice soit rendue.

Cette violence exprime les frustrations de 30 années de déni de reconnaissance des populations vivant dans ces quartiers, à la périphérie des grandes villes de France. Ces populations sont considérées par la Loi comme françaises mais elles sont reléguées dans les faits dans l'inconscient collectif et parmi nos élites politiques, intellectuelles et économiques au rang de citoyens de seconde zone.

Le Collectif Banlieues Respects, en même temps qu'il appelle au retour au calme dans nos quartiers populaires et dans le respect de la Loi, demande d'abord au Président de la République et à son Gouvernement une écoute forte et sincère, notamment auprès des jeunes de ces quartiers afin de lutter efficacement contre toutes les formes de discriminations dont ils souffrent au quotidien, que ce soit à l'école, à la formation, au logement, à l'emploi, aux loisirs ou au faciès.

Le droit à la reconnaissance de la dignité humaine est une valeur fondamentale et inaliénable que la France doit continuer à honorer au risque de voir sa cohésion morale et sociale durablement mise à mal.

Le vouvoiement, marque de respect essentiel, dans les relations entre les jeunes et les forces de Police doit être une règle scrupuleusement respectée ainsi que le port obligatoire des pièces d'identité par tous les citoyens français.

Le Collectif Banlieues Respects lance un appel solennel à toutes les associations et à toute la population française pour une marche pour la paix sur les Champs-Elysées, de la place de la Concorde à l'Etoile ce vendredi 11 novembre à 15H.

Un ensemble d'actions est prévu en France par le Collectif Banlieues Respects afin de faire triompher la parole sur la force. Une adresse émail est d'ores et déjà accessible : contact ARROBA banlieues-respects.org et un site Internet contact ARROBA banlieues-respects.org ouvert le 9/11 afin de recevoir les soutiens

Le Collectif Banlieues Respects regroupe l'Association Citoyenneté et Démocratie (Hassan Ben M'Barek), le Club Allez France (Rachid Nekkaz), le Forum Citoyen des Cultures Musulmanes (Hakim el Ghissassi), Débarquement Jeunes (Stéphane Méterfi), Ni Proxo ni Macho (Zouheir Ech-Chetouani), Droit Devoir Citoyenneté (Djamel Atallah), l'Afrique en Mouvement (Vincent Foalem), UNIR (Ali Aissaoui), Médiation Citoyenneté (Saïd Zémoun), CIQ 21 (Commerçants Intervenant dans les Quartiers), Droit de cité (Mohand Kaci Hamid), association Caméléon (Mohamed Ghoulam), Cercle de Réflexion citoyenneté (Fodhil Hamoudi), Regard citoyens (Abdel Djermoune), Club Africagora (Dogad Dogui).

Portes-parole : Hassan Ben M'Barek (relation avec les associations) : Tel : 06 65 20 23 82 et Rachid Nekkaz (relation avec les élus) : tel : 06 60 41 90 59.

Email : contact ARROBA banlieues-respects.org

This work is in the public domain

Comentaris

Re: Manifestació als Camps Elisis dels banlieus de tot Fran
09 nov 2005
la izquierda intenta acabar con la revuelta. La paz social y hacerse con el poder, eso es lo que buscan.

¡viva la revuelta!
Re: Manifestació als Camps Elisis dels banlieus de tot Fran
10 nov 2005
Aquest dissabte 12 a les 12h davant el Consulat Francès de Barcelona (Pça. Catalunya - Rbla. Catalunya).
Re: Manifestació als Camps Elisis dels banlieus de tot Fran
10 nov 2005
els ciutadans francessos, com sempre a la seva història, movent-se a ritme de revolta. Els habitants de la periferia no només son producte de la cultura francesa, son més francesos que ningú, perque han assimilat la cultura revolucionaria que va fundar el modern estat francés al 1789, refundat repetidament al 1848, 1845 i 1968. més a prop d'una V república? o és la VI?
Re: Manifestació als Camps Elisis dels banlieus de tot Fran
10 nov 2005
És una mica avorrit de traduir-lo tot sencer. Només hi ha una cosa que em crida l'atenció, al paràgraf 6 ("Le vouvoiement ... citoyens français") i que diu això: "El tractar-se de vostè, signe essencial de respecte, en les relacions entre els joves i la policia, ha de ser una regla escrupulosament respectada, així com el deure de tots els ciutadans francesos de portar el carnet d'identitat al damunt".
A finals de la setmana en Sarkozy, es va reunir amb ALGUNES associacions dels banlieues i suposo que deurien decidir organitzar alguna cosa així.
Sindicat